Le wwoofing

wwoofingSi vous rêvez de vacances en famille au plus près de la nature à moindre frais, si vous voulez vous investir dans une activité solidaire et apprendre les rudiments de la ferme, aucun doute, le wwoofing est fait pour vous !

 

 

 

  • Qu'est ce que c'est ?

« WWOOF » vient de l’anglais « World-Wide Opportunities on Organic Farms », qui se traduit en français par « possibilités dans les fermes bio du monde entier ». Cette traduction a le mérite d’être claire ! Le wwoofing, c’est apporter son aide dans une ferme biologique, en échange du gîte et du couvert. Une manière conviviale et plaisante pour voyager à moindre frais ! Partout dans le monde, en Suède, au Népal, en Espagne, au Mexique, des milliers de fermes biologiques ou d’exploitations modestes ayant un rapport privilégié avec la Nature ouvrent leurs portes à qui veut bien les aider. En France, près de 400 hôtes font déjà partie de l’association de wwoofing.

Le principe est simple : le wwoofer, terme désignant celui qui se rend dans la ferme pour y travailler, aide ses hôtes plusieurs heures par jour, généralement entre 4h et 7h. Au programme, des activités diverses selon les fermes et les besoins : récoltes des carottes, construction d’un hangar, tonte des moutons, entretien des plantes…  De quoi découvrir vraiment le quotidien des fermiers bio ! En échange, la ferme s’occupe de vous loger et de vous nourrir. Les repas sont généralement pris avec la famille, conformément à l’esprit solidaire et communautaire du wwoofing. Le logement peut se situer chez l’habitant ou dans un espace aménagé à cet effet : maisonnette, roulotte, grange… Tout est prévu pour vous mettre à l’aise et vous faire passer un séjour des plus agréables.

  • A qui cela s’adresse-t-il ?

A tous ceux pouvant participer à l’activité de la ferme, même modestement ! Vous devez savoir qu’il n’y a pas d’obligation pour vous de faire un travail qui ne vous conviendrait pas, pour cause d’allergie, d’handicap… Un vrai dialogue est instauré entre le wwoofer et son hôte pour mettre en place un travail à la fois utile et agréable pour chacun. Vous pouvez également y aller en vacances en famille ! Evidemment, tous les membres de la famille âgés de moins de 16 ans ne pourront pas participer aux « travaux » de la ferme, mais ils sont néanmoins les bienvenus. Renseignez-vous auprès de la ferme choisie car toutes les structures ne sont pas adaptées aux enfants mais généralement, et surtout quand les hôtes ont eux-mêmes des enfants, ceux-ci sont accueillis avec enthousiasme !
 
Alors, que vous soyez fauchés, intéressés par l’agriculture biologique ou à la recherche de vacances solidaires où les rapports humains remplacent les rapports marchands, n’hésitez plus ! Partez à la découverte d’une nouvelle façon de vivre et de travailler, saine, alternative et naturelle !

  • Comment faire ?

Si ce type de vacances vous séduit et que vous voulez faire partie de la large communauté des wwoofers, voici la marche à suivre :

1- Contactez l’antenne wwoofing du pays que vous avez choisi
2- En échange d’une petite cotisation (15€ en France), celle-ci vous transmet la liste des exploitants locaux adhérents à l’organisme
3- Faites votre choix et entrez directement en contact avec la ferme de vos rêves
4- Définissez avec votre hôte les conditions de votre séjour : type de travail demandé, nombre d’heures par jour, durée du séjour (qui peut varier entre quelques jours et plusieurs mois, selon les disponibilités de chacun)…
5- Préparez vos bagages et à profitez de ce mode de vacances écolo et à tout petit prix !

Pour organiser votre séjour, contactez l'Organisme Mondial du Wwoofing et l'Antenne Française du Wwoofing. Ces deux structures vous expliqueront tout et vous renverront vers les antennes des pays choisis.

Retrouvez toutes nos idées de vacances éco-responsables pour toute la famille