Les devoirs de vacances : mode d'emploi

devoirs de vacances En cette période de vacances, doit-on réintroduire un semblant d'école entre la plage et les moments de détente ? Cette question résonne dans la tête de tous les parents... Entre les enfants récalcitrants et ceux qui réclament des devoirs de vacances, la décision est parfois difficile à prendre. Faisons le point.





Les spécialistes s'accordent à dire que les vacances sont faites pour établir une coupure avec l'école. Cette période doit être principalement consacrée aux loisirs et à la détente, pour se détacher réellement de la phase d'apprentissage. Cependant, on dit aussi qu'il est souhaitable de faire revoir à nos enfants quelques éléments du programme avant la rentrée pour partir sur de bonnes bases. Alors que faire pour stimuler nos bambins pendant l'été sans que les vacances en famille ne tournent au vinaigre ?
  • Les devoirs de vacances

Ces supports ludo-éducatifs adaptés au niveau de votre enfant sont un rituel pour certains parents soucieux de stimuler leur progéniture durant la période estivale. Chaque année, près de 4 millions de cahiers de vacances sont glissés dans les bagages de nos enfants. Ces cahiers ont l'avantage de parcourir tout le programme. Cependant, si certains enfants les adorent, ce n'est pas le cas de tous. Ils sont parfois vécus comme une contrainte, surtout pour les enfants ayant des petites difficultés. C'est séances ne seront pourtant efficaces que si l'enfant s'implique. Si votre enfant est plutôt réfractaire, il vous faudra trouver une alternative aux devoirs de vacances (voir point suivant).

Mode d'emploi des séances de révision

Avant de commencer ces séances de révision, veillez à lui accorder une période de vacances totales, il sera reposé et prêt à travailler plus tard. Cette prise de distance est bénéfique pour lui puisqu'elle est synonyme de changement de rythme : votre enfant découvre une nouvelle façon d'être (avec ou sans vous) qui vaut de multiples apprentissages, comme celui des relations humaines par exemple. Il est donc très important de le laisser, pendant un moment du moins, vivre pleinement ses vacances !

Commencez ces séances de travail 3 ou 4 semaines avant la rentrée, afin de le remettre doucement sur les rails. Essayez de le faire travailler toujours à la même heure afin de le réhabituer à un rythme scolaire. Pour favoriser sa concentration, choisissez un moment calme de la journée : avant d'aller à la plage ou pendant la sieste du petit dernier... S'il est en vacances avec ses cousins ou cousines, profitez-en pour les faire travailler ensemble. Ils pourront ainsi se stimuler et s'échanger des conseils ! Enfin, si votre enfant est au primaire, laissez-le réviser seul mais intéressez-vous à ce qu'il fait et félicitez-le s'il travaille bien. Il en sera d'autant plus fier. Attention, une heure par jour suffit. Les séances ne doivent pas non plus devenir de vraies épreuves... pour lui comme pour vous !

Le cahier de vacances n'est pas indispensable. Vous pouvez organiser votre propre programme de révision en vous aidant des cours de votre enfant : manuels scolaires, cahiers, les supports gratuits du CNED de l'Académie en ligne...
  • Les alternatives

La finalité des devoirs de vacances étant de stimuler le raisonnement de votre enfant, entretenir son intérêt tout en favorisant sa socialisation, le cahier de vacances n'est donc pas le seul moyen d'y arriver. Il existe en effet d'autres solutions pour éveiller votre enfant.

En vacances, votre enfant est perpétuellement stimulé : lorsqu'il dessine, il améliore sa maîtrise du crayon ; lorsqu'il cuisine avec vous, il s'exerce aux mesures ; lorsqu'il fait des pâtés de sable sur la plage, il pratique la géométrie dans l'espace ; lorsqu'il écrit ses cartes postales à ses amis, il pratique l'écriture ; lorsqu'il joue au jeu de l'oie, il fait du calcul mental ; lorsqu'il bouquine sur la plage, il travaille sa lecture ; son intérêt pour les coquillages ou les fleurs qu'il trouvera en pleine nature stimule sa curiosité ou ses connaissances en sciences naturelles... De nombreuses activités associées au plaisir peuvent développer en douceur des compétences et des savoirs. Des vacances sereines sont donc parfois beaucoup plus enrichissantes que des heures passées devant son cahier de vacances contraint et forcé. Le but étant de susciter la réflexion, et non d'accumuler des performances.
Le cahier de vacances peut aussi être remplacé par un cahier dans lequel votre enfant pourra y noter ses souvenirs, rajouter des observations en sciences naturelles ou même évoquer un sujet qu'il aura choisi de traiter : un véritable carnet de bord !

En bref, le principe du cahier de vacances est loin d'être obligatoire pour vos enfants... Il existe bien d'autres alternatives qui les stimuleront tout autant, de nouvelles approches qui peuvent même déverrouiller certains blocages.

Cette question des devoirs de vacances se pose différemment selon le profil de votre enfant : son niveau, son caractère, ses difficultés. Vous hésitez sur la stratégie à adopter ? Parlez-en à son enseignant qui connaît votre enfant et vous donnera les conseils adaptés.